Schalke04 s’incruste dans l’e-sport

L’info remonte à mai 2016, mais je pense qu’il n’y a pas eu grand monde pour la relever, dans la mesure où les LCS battaient leur plein : Schalke04 est entré dans l’univers de l’e-sport. Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Contrairement à ce qu’on peut penser à première vue, ce n’est pas une équipe à proprement parler. Je dirais plutôt que c’est une formation qui prend très à cœur son incursion dans le monde des jeux vidéo. Et elle n’a pas fait les choses à moitié !

Donc Schalke04, c’est quoi ?

Je me suis aussi posé la question quand j’ai appris la nouvelle. Quand j’ai su que ce n’était pas une équipe ni le blaze d’un joueur, j’en ai logiquement déduit que c’était une organisation e-sport qui souhaiter se faire du beurre sur les compétitions officielles. Oui mais en fait, non… Schalke04 est en fait un club de foot allemand qui a racheté l’équipe Elements. Quoi ?! Eh oui, vous lisez bien ! Il semble que le PSG et le PMU ne soient pas les seuls qui aient envisagé dans l’e-sport pour faire plus de recettes. Et comme vous vous en doutez sûrement, Elements reste une des meilleures équipes de League of Legends au monde.

Une décision qui annonce la couleur

Je ne pensais sincèrement pas que 2016 serait l’année où les compagnies sportives seraient aussi nombreuses à se tourner vers l’e-sport. En somme, le nombre d’entités qui ont choisi leur voie marque bien le potentiel de l’univers des jeux vidéo ! On ne pourra pas dire que ce n’est pas une avancée majeure et que leur affluence dans ce domaine pourra aider à la reconnaissance de sport électronique comme un sport à part entière. Parce qu’à parler franchement, ce n’est pas gagné jusque-là !

esport-schalke-04

Comme un bon nombre d’entités sportives, Schalke04 pense donc que l’e-sport est son avenir, et s’est donné les moyens pour rattraper la balle au rebond. Pour les joueurs d’Elements, cette nouvelle association est une véritable opportunité. J’ai en effet appris que l’organisation avait pour ambition de devenir une référence dans le domaine. La scène de l’e-sport est décidément lancée, et Elements portera autant les couleurs de la France que de l’Allemagne. Autant dire qu’il y aura de quoi faire sur les futurs tournois à venir ! Il reste maintenant à savoir ce que ça changera vraiment sur le long terme pour l’équipe impliquée.

Ce contenu a été publié dans Actu. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *